Connaissez-vous le Krama ?

Le krama, symbole du Cambodge

Le krama (en khmer : ក្រមា) est une étole traditionnelle portée par les Khmer. Elle est composée de coton et tissée dans la province de Kompong Cham, ou de soie qui est elle produite dans la régions de Takeo. Le motif du krama original est assez simple puisque composé de croisement entre bande blanche et de couleurs. Les couleurs d’origine sont le rouge et le bleu voire le violet mais d’autres couleurs sont désormais utilisées.

Le krama en soie est surtout porté pour de grandes occasions comme un mariage ou une fête religieuse.

Le Krama au quotidien.

Indispensable au quotidien et apprécié par toutes et tous, le karma de coton est porté, je devrais même dire utilisé, par toute la population. Le krama est au Cambodge ce que la baguette est à la France.  C’est LE signe distinctif du Khmer.

Porté autour du cou le krama est un accessoire vestimentaire comme pourrait l’être une écharpe en occident.

Enroulé autour de votre tête, le krama en coton vous protègera du soleil brûlant de l’après-midi.

Krama

Combien de fois ai-je vu des nourrissons transportés par leur mère dans cette étole ou simplement endormis dans un hamac constitué d’un simple krama !

En me promenant dans les villages, j’ai souvent vu le krama remplacer notre serviette de toilette, ou porté en guise de ceinture pour transporter l’outillage des champs.

Le krama dans les champs de poivriers.

Dans la province de Kampot, les paysans l’utilisent également dans les champs de poivriers, comme sac pour la récolte manuelle des fameux de grains de poivre de Kampot, considéré comme l’un des meilleurs poivre du monde. Vous pouvez d’ailleurs acheter ce fameux poivre de Kampot sur la boutique Poivre and Ko.

Le Krama à Kompong som.

Sur les plages de Kompong Som, aussi appelé Sihanoukville, au bord du Golf du Siam, le krama orne les têtes de vendeuses ambulantes, leur permettant de porter leurs grands plateaux de spécialités de « beach food » : encornets grillés sur un barbecue portable, cigales de mer, crevettes et autres petits poissons grillés avec leur sauce citron et …piment.

Vendeuses Krama Sihanoukville Kompong Som

Si vous ne deviez ramener qu’un seul objet du Cambodge ce serait celui-ci : Le krama. Il fera plaisir à votre famille et vos proches. Essayer de l’acheter sur les marchés.

Les prix varient de 1 et 5 $ selon sa taille… et votre capacité à négocier auprès de la marchande. Il y en a de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Vous en trouverez bien un qui vous ira comme un … krama.

Grâce à internet, vous pouvez aussi trouver des sites proposant de la vente en ligne de “kramas”. Vous pouvez faire une bonne action en privilégiant ceux fabriqués au Cambodge et vendus par des associations ou ONG ayant des actions humanitaires locales.

Ne sortez plus sans votre krama !

Bonus : Trésors du Cambodge

Pour qui a pu visiter ou séjourner au Cambodge, une chose est sûre c’est un pays attachant et accueillant. Les khmers, habitants du Cambodge, ont la réputation d’être un peuple souriant. A l’image des danseuses célestes ” Apsara ” qui ornent les bas reliefs du temple d’Angkor Vat, l’un des plus grands temples de la cité d’Angkor, à quelques kilomètres de Siem Reap dans l’ouest du pays.

En parcourant Phnom-Penh à pieds ou en « tuk-tuk » (une sorte de taxi-moto avec une remorque permettant de transporter des passagers mais aussi toutes sortes de marchandises) on découvre une ville riche en architecture coloniale. Comme par exemple le Palais Royal, construit en 1860, à quelques mètres du Tonlé Sap et du Mékong.

Tuk tuk à Phnom-Penh

En quittant la capitale et son effervescence, la province nous offre des paysages splendides. Où rizières et palmiers laissent la place de temps à autres à de petits villages en bordure de route.

Les vendeurs ambulants vous proposent des fruits locaux comme la mangue fraîche verte à manger avec du sel au piment. Vous pouvez aussi goûter des sauterelles grillées ou du jus de cannes à sucre..

Si je devais retenir un seul symbole du Cambodge, il me serait difficile de choisir entre Angkor Vat, une des merveilles du monde, ou alors plus humblement le krama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.